anecdote
Il y des terrains sur lesquels BM ne devrait pas s'aventurer. Pour Véronique, pas question que BM attaque sa mère.
Véronique raconte :
"Ma belle-mère est un peu misogyne et supporte difficilement la présence des autres femmes (une sombre histoire de concurrence je pense). Et elle supporte vraiment difficilement celle de ma mère qu'elle jalouse beaucoup.
N'ayant jamais levé le petit doigt chez elle (elle n'a jamais fait de ménage, déteste faire la cuisine, et s'occuper des enfants l'ennuie), BM en tire une grande fierté : elle est donc, selon elle, une intellectuelle particulièrement cultivée, mondaine et brillante.
Alors, quand elle me dit d'un air douceâtre : "Mais votre mère, ce qu'elle aime, c'est faire la cuisine et s'occuper de son intérieur"... Comment dois-je le prendre ? Comme une insulte ou du dédain ? Du dédain, oui, je crois.
Mais heureusement pour elle, ma mère m'a très bien élevée, et je suis restée très polie et aimable quand je  ai répondu à BM : "Non, ma mère, ce qu'elle aime, elle, c'est faire plaisir aux autres et les rendre heureux. Et ça lui prend du temps. Donc oui, ça passe par faire la cuisine (pour les autres) et bien les recevoir chez elle !"
On a beau être cultivée, mondaine et brillante; il y a des choses que l'on ne comprend pas, hein BM ?